Sept Péchés capitaux en jugement (Les). Le verdict du populaire






Cliquez pour zoomer

242 p.
format : 16x24

ISBN
978-2-86272-664-9

date de parution : 15/01/15

20.00

Titre : Sept Péchés capitaux en jugement (Les). Le verdict du populaire

Directeur d'ouvrage : Michèle FONTANA, Mireille PIAROTAS, Maryse VUILLERMET

Résumé :

Un séminaire consacré aux « sept péchés capitaux », après un colloque dédié aux « amours irrégulières », comme pour ne pas limiter l’exploration du Mal à la seule luxure…

À la recherche de thèmes d’études fédérateurs, l’équipe n’a pas reculé. Elle a ainsi décidé en toute conscience et sans la moindre contrition, de poursuivre sa promenade à travers territoires, friches et chemins de traverse populaires. Avec un plaisir (coupable ?) elle s’est une nouvelle fois plongée dans les productions des pays francophones et anglo-saxons des xixe et xxe siècles. Péché d’orgueil… ou de gourmandise peut-être… elle a poursuivi ses explorations pluridisciplinaires d’œuvres souvent marginalisées par l’institution – mais consacrées par leur succès. Elle ne s’est interdit aucune incursion dans des domaines habituellement préservés. C’est ainsi qu’elle a érigé son onzième ouvrage en tribunal « populaire » pour des péchés dits « capitaux ».

On ne tente cependant pas impunément un tel rapprochement. Le traitement du péché par un corpus populaire se révèle parfois déconcertant. Que nous apprend-il alors sur les mentalités ? Est-il source d’inspiration, de romanesque, de conflit tragique, moteur d’écriture ? Cette notion bien chrétienne a-t-elle fini par disparaître de la littérature, comme elle a perdu de sa vigueur dans la société, ou conserve-t-elle sa force romanesque ?

 

Les auteurs de cet ouvrage ont traité de la transgression des interdits, du remords mais aussi de la jouissance du péché, de la punition de la faute, de la condamnation du pécheur ou de son impunité (il arrive que « le crime paie »…). Leurs regards passionnés et exigeants ont quelque peu bousculé les références canoniques. Le Péché devient parfois Vertu. Et, si les trois Mousquetaires étaient quatre, les sept Péchés capitaux sont désormais huit… S’est invité le plus ardent, le plus irrépressible, probablement le plus dangereux… le plaisir de la Lecture.

 

L’équipe « Littératures populaires », est née en 1990 au sein du laboratoire CIEREC de l’Université de Saint-Étienne, à l’initiative des Professeurs Michel Nathan, Roger Bellet, Antoine Court et Pierre Charreton. Elle a contribué aux travaux de la Coordination Internationale des Chercheurs en Littératures Populaires et Culture Médiatique de l’Université de Limoges. Devenue « Littératures et Expressions populaires », elle est actuellement animée par Mireille Piarotas.