Ecriture de Pedro Lemebel. Nouvelles pratiques identitaires et scripturales (L')






Cliquez pour zoomer

144 p.
format : 160 x 240

ISBN
978-2-86272-597-0

date de parution : 20/04/12

24.00

Titre : Ecriture de Pedro Lemebel. Nouvelles pratiques identitaires et scripturales (L')

Sous-titre : La Escritura de Pedro Lemebel. Nuevas práticas identitarias y escriturales

Directeur d'ouvrage : María A. SEMILLA DURAN

Résumé :

Pedro Lemebel est un écrivain chilien qui renouvelle de façon radicale la pratique de la chronique comme genre littéraire en Amérique Latine. Ce genre, en plein essor depuis quelques années, est devenu aujourd’hui un instrument privilégié pour les écrivains du sous-continent, le plus novateur et le plus adéquat pour rendre compte des rapports sociaux et des principes esthétiques de la post-modernité. D’ailleurs, Pedro Lemebel atteint une importance décisive dans le développement de la littérature de genre, s’inscrivant dans la lignée des grands écrivains homosexuels tels que Severo Sarduy (Cuba) et Néstor Perlongher (Argentine), non seulement par la revendication d’une sexualité différente et assumée, mais aussi par l’approfondissement d’un style néobaroque d’une extrême richesse. Le travail poétique et subversif du langage, la sensibilité aux registres populaires de l’oralité, le travail de recomposition de la mémoire politique ou sociale des marginaux chiliens, font de Pedro Lemebel un écrivain qui condense une multiplicité de problématiques et de tendances représentatives de l’écriture latino-américaine contemporaine.


Ce volume est le résultat d’une Journée d’Études réunissant à l’Université Lyon 2 des universitaires spécialisés dans ce domaine disciplinaire. Les travaux abordent l’œuvre de Pedro Lemebel à partir de diverses approches novatrices : les rapports avec l’Histoire, la déconstruction des genres, la dimension de résistance culturelle, l’inscription dans la tradition du baroque latino-américain, les engagements éthiques et esthétiques, la construction discursive d’un imaginaire personnel, les significations politiques. Cet ouvrage vient combler un vide dans le cadre de la critique française, où l’œuvre de Lemebel n’a pas encore retenu toute l’attention qu’elle mérite.