Musique et chorégraphie en France de Léo Delibes à Florent Schmitt






Cliquez pour zoomer

272 p.
format : 15x21

ISBN
978-2-86272-542-0

date de parution : 25/03/10

25.00

Titre : Musique et chorégraphie en France de Léo Delibes à Florent Schmitt

Directeur d'ouvrage : Jean-Christophe BRANGER

Résumé :

Dans l’histoire de la danse en France, deux périodes ont véritablement retenu l’attention des chercheurs : la période romantique, dominée par une œuvre phare – Giselle – puis celle des Ballets russes qui s’étend de 1909 aux années vingt, car, entre ces deux moments clefs, l’art chorégraphique aurait été en proie à une profonde inertie.
Fruit de la collaboration entre l’Université Jean Monnet et l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne, le présent ouvrage souhaite battre cette idée en brèche. Sept articles – issus d’une journée d’études qui s’est tenue à l’Opéra Théâtre – illustrent des aspects les plus divers de la danse, au tournant des XIXe et XXe siècles, pour attester de la vitalité d’une époque qui a, en définitive, préparé le succès des Ballets russes : création d’œuvres chorégraphiques fondamentales, comme Coppelia et Sylvia de Delibes ou Namouna de Lalo ; présence accrue de la danse au théâtre lyrique avec l’exemple de Massenet ; développement des théâtres secondaires et des genres qui leur sont liés (le ballet populaire des Folies-Bergère) ; intégration des principes wagnériens au ballet (Alfred Bruneau) ; naissance de manifestations originales (Le Couronnement de la Muse de Gustave Charpentier) ; renouvellement de l’interprétation et des genres (Loïe Fuller et la pantomime).
La thématique des actes de la journée d’études s’inscrit dans le programme de recherche du Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherches sur l’Expression Contemporaine (CIEREC) pour le quadriennal 2007-2010 : « Rythmes, corps, espaces ».