Figures de l'antiquité dans l'opéra français






Cliquez pour zoomer

424 p.
format : 15x21

ISBN
978-2-86272-493-5

date de parution : 01/10/08

22.00

Titre : Figures de l'antiquité dans l'opéra français

Sous-titre : Des Troyens de Berlioz à Œdipe de Ionesco

Auteur(s) : Jean-Christophe BRANGER, Vincent GIROUD

Résumé :

Le présent ouvrage constitue les actes d’un colloque international qui s’est tenu les 9 et 10 novembre 2007 dans le cadre du IXe Festival Massenet organisé par l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne, dont l’œuvre maîtresse était Ariane (1906) de Massenet.
Composé sur un livret de Catulle Mendès, d’après le mythe antique, cet opéra inaugure en fait une série d’ouvrages du compositeur fondés sur un sujet antique – Bacchus (1909), Roma (1912) et Cléopâtre (posthume, 1914) – qui, s’ils ne font pas partie de ses opéras les plus connus, n’en constituent pas pour autant des exemples isolés : après avoir été délaissée, l’Antiquité classique, liée depuis toujours à l’opéra, connaît à partir de la fin du xixe siècle un regain de faveur auprès des compositeurs d’opéra français.
De la Sapho (1851) de Gounod à l’œdipe (1936) d’Enesco, en passant par Phryné (1893) de Saint-Saëns, Aphrodite (1906) d’Erlanger et Louÿs ou Quo Vadis ! (1909) de Nouguès et Sienkiewicz, nombre d’œuvres, connues ou méconnues, ont puisé leur thème et parfois leur inspiration musicale dans la Grèce ou la Rome antiques, jusqu’à la parodie avec Offenbach.
Les quatorze chapitres de ce volume proposent une réflexion sur les divers aspects et fondements de cette redécouverte qui a peu retenu l’attention des chercheurs.