Angoisses douloureuses qui procèdent d'amour (Les)






Cliquez pour zoomer

384 p.
format : 11x17,5

ISBN
2-86272-368-1

date de parution : 01/01/05

12.00

Titre : Angoisses douloureuses qui procèdent d'amour (Les)

Auteur(s) : Jean-Philippe BEAULIEU, Hélisenne CRENNE de

Résumé :

Hélisenne de Crenne est certainement, avec Marguerite de Navarre, l’autrice la plus importante de la première moitié du xvie siècle. Parmi les quatre écrits de genres différents qu’elle fit publier entre 1538 et 1541, le plus populaire fut sans contredit Les Angoisses douloureuses qui procèdent d’amour, vaste roman réédité plus de huit fois jusqu’en 1560.
Ce véritable best-seller de la Renaissance suscite aujourd’hui, après un long purgatoire, de nombreuses études. Il joue en effet sur plusieurs genres (roman psychologique, sentimental, chevaleresque) et sur une alternance de points de vue, afin d’illustrer les conséquences de l’amour sensuel sur Hélisenne – à la fois autrice, narratrice et personnage – et son amant Guénélic. Épiée par son entourage, en butte à la violence de son mari, l’héroïne en vient pourtant à se révéler à elle-même à travers cette expérience douloureuse qu’elle consigne sur papier, dans la solitude de la chambre où elle trouve refuge, et qui offre un vif contraste avec les batailles, tournois et navigations de Guénélic et de son compagnon Quézinstra, partis au bout du monde à sa recherche. Le fruit d’un tel travail d’écriture constitue le roman que nous avons sous les yeux, témoignage de la façon dont l’adversité engage cette femme à trouver une place dans le monde des lettres.