Seul dans l'Orient lointain






Cliquez pour zoomer

168 p.
format : 16x24

ISBN
978-2-86272-427-0

date de parution : 01/01/06

23.00

Titre : Seul dans l'Orient lointain

Sous-titre : Les voyages de Nerval et Du Camp

Auteur(s) : Lise SCHREIER

Résumé :

Le silence de Du Camp sur la présence de Flaubert à ses côtés pendant son séjour en Orient a déjà fait couler beaucoup d’encre. Nulle part pourtant n’a été mentionné le fait que les plus célèbres écrivains français du dix-neuvième siècle se sont eux aussi embarqués avec un compagnon de route, et qu’ils ont généralement choisi, comme Maxime, de se représenter seuls dans leurs récits de voyage. Et comme dans le cas de Flaubert et Du Camp, l’invisible compagnon était souvent écrivain lui-même… C’est à cette curieuse omission littéraire, aussi répandue qu’indiscutée, qu’est consacré ce livre.
Cet ouvrage vise à montrer pourquoi la solitude orientale, véritable convention littéraire, constitue la meilleure solution aux problèmes qui se posent alors aux écrivains français. Au dix-neuvième siècle, le modèle du voyageur solitaire fait de l’artiste un homme fort, indépendant, sain d’esprit ; il l’aide à se libérer à la fois des maîtres et de la famille. Le projet orientaliste raconté sous cet angle lui permet de se créer une identité littéraire basée sur l’indépendance et la masculinité, identité jugée indispensable à sa carrière, tant par l’écrivain lui-même que par le public. Il s’agit donc ici de comprendre quels sont les modes de production et de circulation d’un type de discours très particulier, qui fait de l’Orient en solitaire l’étape obligée sur la voie de l’émancipation littéraire.